Portfolio Categories : Ateliers de peintre et Espagne.

TITLE HERE

Portrait de Zush (Albert Porta Muñoz) réalisé par François Lagarde en 1985 à Barcelone (Espagne).

© François Lagarde / Adagp, Paris

ZUSH (EVRU - ALBERT PORTA MUÑOZ)

Né en 1946 à Barcelone (Espagne).

Vues d'atelier datant d'août 1985 (Barcelone, Fondation Suñol - Espagne).

Albert Porta Muñoz, artiste autodidacte, commence sa carrière en 1968 sous le nom de ZUSH. Ce nom lui a était donné la même année par un malade de l'Hôpital psychiatrique, hôpital ou il séjournait après avoir été arrêté pour consommation et possession de drogue douce.

La production créatrice de Zush est polymorphe: dessins, peintures, livres, photographies, objets, films et documents divers sont autant de moyen d'asseoir une position radicale.

Fasciné par la mythologie et les paradis artificiels, loin de l'oppression qui sévissait en Catalogne, Zush crée son propre paradigme, parallèle au monde réel: "L'Evrugo Mental State". Evrugo est un véritable État alternatif, mental, que Zush dote d'une langue, d'un alphabet créé à partir d'équivalence phonétique, d'un drapeau, d'une monnaie (le Tucars), d'un ministère ou encore d'un hymne, dont seul Zush connaît les codes de fonctionnement.

Zush imagine également les Evrugi, citoyens d'Evrugo matérialisés sous la forme de personnages hybrides, mi homme mi bête, au caractère sexuel hypertrophié. Chacun de ses personnages incarne des sentiments et états mentaux inaccessibles au monde du visible. La violence, la fatigue, la haine, l'énergie, sont autant de sentiments que Zush matérialise sous la forme d'un langage graphique.

Ce langage graphique, Zush le construit à partir de symboles alchimiques, astrologiques ou textuels qui alimentent son imaginaire singulier. S'entremêle ainsi technologie, magie et mythologie, nécessaire au déploiement de son œuvre.

Son goût pour le symbolisme et l'occulte, l'usage de couleurs vives et formes souples, ainsi que l'hypersexualisation de ses personnages ont souvent permit de rapprocher Zush de l'art brut, l'art psychédélique ou encore le surréalisme. Parce qu'elle témoigne d'une démarche singulière et prolifique, l’œuvre de Zush ne peut, en réalité, s'appréhender à travers les codes d'un mouvement artistique. En témoigne ses livres, support du flux constant de l'imaginaire de l'artiste, où Zush peint, dessine et exprime sans cesse une pluralité d'influences.

Zush s'éteint finalement en 2001 pour donner vie à Evrus, identité sous laquelle Albert Porta Muñoz aborde désormais la création numérique multimédia.

Œuvres de la collection: