Portfolio Categories : Ateliers de sculpteur et France.

TITLE HERE

Portrait de Richard Baquié réalisé par François Lagarde entre 1984 et 1985 à Marseille (Bouches-du-Rhône, France).

© François Lagarde / Adagp, Paris

RICHARD BAQUIÉ

Né le 21 novembre 1952 à Marseille (Bouches-du-Rhône, France) et décédé en 1996 à Marseille (Bouches-du-Rhône, France).

Vues d'atelier datant de 1984 - 1985 (Marseille, rue Grobet - Bouches-du-Rhône, France).

En 1981 Richard Baquié obtient son diplôme à l’École des Beaux-Arts de Marseille-Lumigny, dans laquelle il suit l'enseignement du sculpteur Toni Grand et du peintre Claude Viallat. Trois ans plus tard, Richard Baquié participe à diverses expositions collectives, aussi bien en province qu'à Paris.

Avant d'être unanimement considéré comme l'un des plus brillants artistes sculpteurs de sa génération, Richard Baquié exerça diverses activités professionnelles tel que soudeur, moniteur d'auto-école ou chauffeur de poids-lourds. Ces activités lui permettrons néanmoins de garder un goût certain pour le bricolage et de nourrir ses réflexions sur le déplacement, l'isolement et une perception exacerbée du réel ; réflexions qu'il réemploiera dans son travail plastique.

L’œuvre de Richard Baquié est avant tout marqué par ces choix en terme de matériaux: eau, plastique, miroir, plomb, corde, pierre, caoutchouc, ferraille, dentifrice, boîte de conserve, rébus divers. Autant de matériaux du quotidien, pauvres et usagés, parfois récupérés dans des décharges urbaines, qu'il aime combiner et transformer en une machinerie élémentaire.

Porteuses d'images, de sons, de mots, de mouvements, les sculptures industrielles de Richard Baquié portent en elles une histoire, un souvenir, une hypothèse que seul le lien entre les mots et les formes peut suggérer.

En parallèle de sa carrière de sculpteur, Richard Baquié enseigne à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris à partir de 1993 et ce jusqu'à son décès en 1996.

Œuvres de la collection: