Portfolio Categories : Ateliers de peintre et France.

TITLE HERE

Portrait d'Eric Dalbis réalisé par François Lagarde entre 1984 et 1985 à Paris (France).

© François Lagarde / Adagp Paris

ERIC DALBIS

Né en 1957 à Aumale (Algérie).

Vues d'atelier datant de 1984 - 1985 (Paris, rue Faubourg Saint-Antoine - France).

Fils d'instituteur, Eric Dalbis abandonne à 16 ans ses études secondaires pour rejoindre tour à tour l’École des Beaux-Arts de Sète, de Montpellier puis de Marseille. Cinq ans plus tard, il part à Paris pour se consacrer totalement à son art, dans une perspective toute personnelle, en dehors des préoccupations habituelles de sa génération.

Dans sa peinture, la figure disparaît et le trait seulement suggère, afin de laisser parler la couleur. Il nous livre ainsi les traces de l'éphémère et de l'indicible, à travers une lumière douce et travaillée. La peinture d'Eric Dalbis démontre alors la lutte entre la couleur et la forme, entre l'intérieur et l'extérieur, entre l'opaque et le transparent, le visible et l'invisible, afin de toucher à l'intemporel et au mystérieux.

Désireux de retrouver la technique ancienne de la peinture à l'huile, Eric Dalbis construit ses toiles avec minutie. Soucieux de la qualité de sa peinture, il s'inquiète des préparations des huiles, des jus, des pigments ou des glacis. Il dépose la peinture d'une touche lisse, couche après couche, faisant fi du temps de préparation, érigeant ainsi l'acte de peindre au rang de sujet.

Ses toiles, souvent de grands formats verticaux, trahissent également son intérêt et son amour pour les couleurs défendues par les peintres toscans de la Renaissance: blanc de céruse, jaune de baryte, rouge de cadmium, bleu de cobalt ou vert véronèse.

Œuvres de la collection: