Portfolio Categories : Ateliers de peintre et France.

TITLE HERE

Portrait de Charles-Pierre Bru réalisé par François Lagarde en décembre 1984 à Fontiers-Cabardès (Aude, France).

© François Lagarde / Droits réservés

CHARLES-PIERRE BRU

Né en 1913 à Toulouse (Haute-Garonne, France) et décédé en avril 1998 (France).

Vues d'atelier datant de décembre 1984 (Fontiers-Cabardès - Aude, France).

Philosophe de formation, Charles-Pierre Bru s'est notamment illustré par ses écrits théoriques. Il publie en 1955 L'Esthétique de l'abstraction, qu'il reformule en 1970, après avoir soutenu une thèse principale d'Esthétique Expérimentale de la Peinture, sous le titre Les Eléments picturaux. Outre ses réflexions théoriques, Charles-Pierre Bru assure entre 1958 et 1968 un cours de philosophie des Arts Plastiques à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Toulouse. On lui doit surtout la création de l'Association Art Présent que se manifeste par trois Salons en 1958, 1960 et 1961.

Bien que se considérant davantage comme un théoricien que comme un praticien de la peinture, sa production picturale accompagne toujours son activité d'intellectuelle. Mais ce n'est que tardivement que Charles-Pierre Bru expose ces œuvres auprès du groupe toulousain Peinture-Itération, collectif dont il approuve l'orientation plastique.

Occitaniste convaincu, c'est dans sa maison-atelier de Fontiers Cabardès, au flanc de la Montagne Noire, qu'il nourrit sa réflexion et matérialise ses théories sur la peinture. Ses réflexions sur l'art et la peinture abstraite en particulier se concentrent sur le renouvellement formel de la peinture grâce à des compositions radicales, fruits de procédures systématiques au-delà des formes et des couleurs. Il donne ainsi naissance à la pratique de "l'Atonalité", terme emprunté aux musiciens, ou "l'art d'équilibrer les couleurs de part et d'autre, non pas d'une seule d'entre elles mais de toutes".

Pour en arriver là, Charles-Pierre Bru a pris pour assistant un ordinateur qui multiplie les possibilités et les calculs aléatoires, donnant ainsi naissance à des formes inattendues, vecteurs de modernité. Les sciences exactes que sont le calcul et la géométrie créent alors des sortes d'accidents guidés par un hasard programmé.

Œuvres de la collection:


Figure A1 "Visage", 1981

Crédit photographique: Studio Marco Polo


Figure A3 "Ange Noir", 1982

Crédit photographique: Studio Marco Polo