Portfolio Categories : Ateliers de peintre et France.

TITLE HERE

Portrait d'Alain Clément réalisé par François Lagarde en 1985 à Nîmes (Hérault, France).

© François Lagarde / Alain Clément

ALAIN CLÉMENT

Né en 1941 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine, France).

Vues d'atelier datant de 1985 (Nîmes - Hérault, France). Vues extérieures prises à Nîmes (Jardins de la Fontaine, Maison Carrée)

Vues d'exposition datant de 1983 - 1984 (Abbaye de Sénanque - Gordes, France ; Musée Ludwig - Aix-la-Chapelle, Allemagne)

Alain Clément naît en 1941 à Neuilly-sur-Seine. Il vit et travaille à Nîmes, Paris et Berlin. En 1962, il dessine à l'atelier de la Grande Chaumière, grave et imprime à l'Atelier 17 de l’artiste Samuel William Hayter. En 1965, il s’installe près de Montpellier et monte un atelier d'imprimerie en taille-douce et de typographie. Il conçoit et édite des livres qu'il illustre. Alain Clément enseigne à l’école des Beaux-arts de Montpellier puis à celle de Nîmes de 1970 à 1990.

Contemporain et ami des artistes de Supports/Surfaces et après une période formaliste dans les années 70, il développe dans les années 80 une peinture très colorée constituée de gestes simples jusqu’à saturation de l’espace du tableau. Depuis, valeurs, traits, lignes, rubans et trames travaillent l’espace, le nient, le forcent, le creusent, dans une œuvre profuse, dépassant les problématiques formalistes et affirmant le pouvoir expressif et polysémique de la peinture.

À partir de 1990, il entreprend la sculpture par des reliefs muraux en bois dont les formes sont issues de larges traits colorés qui structurent l’espace. Il la développe dans l’espace jusqu’à des formats monumentaux en acier peint.

La singularité de son œuvre repose sur les rapports étroits qu’il tisse dans des allers-retours constants entre peinture et sculpture, rapports enrichis par la pratique de la gravure à laquelle il réserve toujours un soin particulier.

Œuvres de la collection: